Ardabil - GUIDE INFO IRAN CIRCUITS SÉJOURS

GUIDE INFO IRAN

Créer votre guide de voyage 100% sur mesureVotre guide de voyage en rapport avec votre circuit...

GUIDE INFO IRAN : votre guide et compagnon de voyage qui vous transporte vers l'essentiel et une belle exploration de la Perse & de l'Iran...

Aller au contenu

Ardabil

Provinces
Où visiter dans cette province
Ardabil
Attraction touristique:
  • le mausolée de Sheik Jebra'il, situé à 2 km au nord d'Ardabil,
  • le bazar de la ville,
  • Babadavood anbaran,
  • la Mosquée du vendredi d'Ardabil
Meskin Shahr
Attraction touristique:
  • - Ancien château
  • - Tombe de Sheykh Haydar
  • - Pétrographe de Shapour sasani
  • - Ancien cimetière d'Oonar.
  • - Imamzadeh Seyyed Soleyman.

- à 32 kilomètres : Site antique de Shahar Yeri situé près du village de Pirazmian
- à 80 kilomètres : Château Qahqaheh
- à 60 kilomètres : Château d'Arshaq
- à 50 kilomètres : Château Qishlaq Zaakhor

Eaux minérales chaudes (sources): Moil, Qaynarja, Ilando, Shabil, Qotur suyu

Promenades: Forest Park, «Shirvan Deresi», «Qara su», musée, «Hooshang Meydani», au pied de la montagne «Savalan»
Sareïn
Attraction touristique: Les sources de Sareyn sont proches d'un volcan inactif dans le mont Sabalan et son eau contient des particules de soufre et on pense qu'elle est bonne pour les douleurs osseuses et articulaires.

Sareyn est également très célèbre pour son miel, comme la soupe, de nombreux magasins de Sareyn vendent du miel produit localement par les apiculteurs de la région.

  • Source thermale de Qarah Soo (A'saab)
  • Source thermale de Sari Soo
  • Source thermale de Gavmish Goli
  • Source thermale générale
  • Source thermale de Besh Bajilar
  • Source thermale de Qahveh Suei
  • Source thermale de Pehenlu
Ardabil (en azéri : Ərdəbil, en persan : اردبیل), également appelé Ardebil et anciennement Artavil, est une province d'Iran située dans l'Azerbaïdjan iranien sur la côte ouest de la mer Caspienne. Créée en 1993 par détachement de la province d'Azerbaïdjan-Oriental, elle est à l'origine de la dynastie safavide.

Géographie :

L'Ardabil est situé au nord-ouest de l'Iran. Il est borné par la République d'Azerbaïdjan au nord, le Gilan au sud-est, la province de Zanjan au sud et la province de l'Azerbaïdjan-Oriental à l'ouest. La province d'Ardabil couvre une superficie de 17 800 km2. La capitale de la province, Ardabil, se situe à 61 km de la mer Caspienne.

La province d'Ardabil est un point de contact entre les montagnes de l'Azerbaïdjan et les terrains plats et fertiles de la Caapienne. Le point le plus haut de la région se situe dans les monts Savalan, culminant à (4 811 m. Un plateau, abritant la capitale, s'insère entre les massifs et la plaine côtière de la Caspienne, qui couvre l'est de la province. Une grande partie de la province est recouverte de vertes forêts.

Le climat est frais (au maximum 35 °C) durant les mois d'été. Les hivers sont très froids, avec des températures tombant à -25 °C.

Il y a de nombreuses sources d'eau chaude : Beele-Darreh, Sar'eyn, Sardabeh et Booshloo, qui sont réputées pour leurs qualités médicinales. Il y a aussi de nombreux lacs : les plus grands sont Ne'or, Shoorabil, ShoorGel, NouShahr et Aloocheh qui servent d'habitat à quelques espèces d'oiseaux aquatiques. Le lac Ne'or est situé dans une zone montagneuse à 48 km au sud-est de la ville d'Ardabil. Il couvre une surface de 2,1 km2 et a une profondeur moyenne de 3 mètres. Il est alimenté par des sources situées au fond du lac. Le lac Shoorabil est situé dans une zone de collines au sud de la ville d'Ardabil et couvre une surface de 640 000 m2. Sa surface est recouverte d'une fine couche blanche de minéraux. À côté se trouve le complexe de loisirs de Shoorabil.
Histoire

L'histoire de la province a des liens étroits avec celles de l'Azerbaïdjan voisin. La province est supposée dater de l'époque achéménide. Elle est mentionnée dans l'Avesta, où il est dit que Zoroastre est né au bord de la rivière Araxe et a écrit son livre dans les monts Savalan. Durant la conquête de l'Iran par l'Islam, Ardabil est la plus grande ville d'Azerbaïdjan. Le contrôle arabe dure peu longtemps dans la région qui est soumise aux luttes de pouvoir des notables locaux. Ardabil demeure prospère jusqu'à l'invasion mongole en 1220, ceux-ci déruisant la ville d'Ardabil.

Safi al-Din Ardabili fonde à Ardabil l'ordre soufi safavieh à la fin du xiiie siècle. Son descendant, Ismail Ier, originaire d'Ardabil, défait l'armée du souverain Akkoyunlu en 1500, se proclame chah à Tabriz, fonde la dynastie safavide et institue le chiisme comme religion4. Entre 1503 et 1508, il conquiert la plus grande partie du territoire iranien.

Dans la première moitié du xxe siècle, le territoire occupé actuellement par la province d'Ardabil fait partie de la province iranienne d'Azerbaïdjan. En décembre 1945, le Gouvernement populaire d'Azerbaïdjan est proclamé avec comme capitale Tabriz, pour une courte période. En 1950, lors d'une réorganisation des divisions territoriales, cette province est scindée pour former les provinces de l'Azerbaïdjan-Occidental et de l'Azerbaïdjan-Oriental. En 1993, la province d'Ardabil est créée par détachement de l'Azerbaîdjan-Oriental.

Capitale de la province

Ardabil est une ville historique de nord-ouest de l'Iran et la capitale de la province d'Ardabil. Sa population est estimée à 650 000 habitants, en majorité azéris. La ville est réputée pour sa tradition de fabrication de soie et de tapis. C'est ici que se trouve la tombe de Cheikh Safî ad-Dîn, qui donna son nom à la dynastie Safavide.

Géographie
La ville d'Ardabil se trouve à 400 km au nord-ouest de Téhéran et à 50 km à l'ouest de la mer Caspienne. À proximité de cette mer et de la république d'Azerbaïdjan, la ville a une grande importance politique et économique.

Ardabil est sise dans une plaine ouverte, à 1 500 m d'altitude, juste à l'est du mont Savalan (4 811 m), où souffle un vent froid jusqu'à la fin du printemps. Les hivers sont très froids, avec des températures tombant à −25 °C, et les étés sont tempérés, avec des températures qui ne dépassent guère 35 °C. Le lac Neor se situe au sud-est de la ville.

Histoire
L'histoire de la province a des liens étroits avec celles de l'Azerbaïdjan voisin. La province est supposée dater de l'époque achéménide. Elle est mentionnée dans l'Avesta, où il est dit que Zoroastre est né au bord de la rivière Araxe et a écrit son livre dans les monts Savalan.

Vers l'an 900, la cité fut la cible d'une expédition varègue et fut pillée. Durant la conquête de l'Iran par l'Islam, Ardabil est la plus grande ville d'Azerbaïdjan. Le contrôle arabe dure peu longtemps dans la région qui est soumise aux luttes de pouvoir des notables locaux. Ardabil demeure prospère jusqu'à l'invasionmongole en 1220, ceux-ci déruisant la ville d'Ardabil.

Le chah Ismail Ier commence sa campagne pour nationaliser le gouvernement de l'Iran et son territoire depuis cette province, mais a ensuite fait de Tabriz sa capitale en 1500. Ardabil demeure un centre politique et économique d'importance jusqu'aux temps modernes.

Retourner au contenu