Mosquée du Vendredi - GUIDE INFO IRAN CIRCUITS SÉJOURS

GUIDE INFO IRAN

Créer votre guide de voyage 100% sur mesureVotre guide de voyage en rapport avec votre circuit...

GUIDE INFO IRAN : votre guide et compagnon de voyage qui vous transporte vers l'essentiel et une belle exploration de la Perse & de l'Iran...

Aller au contenu

Mosquée du Vendredi

L'Iran, ses incontournables > Ispahan
Mosquée de l'Imam (du Chah)
Adresse    Accès
Ouverture Fermeture
Ouverture   Fermeture

Av. Majlesi
La mosquée reste ouverte le vendredi après-midi
de 8:30 à 16:30
prolongation jusqu'à 19h30 en été
 Visiter   
La grande mosquée d'Ispahan, dite aussi mosquée du vendredi ou vieille mosquée, par opposition à la mosquée du Shah, est une mosquée édifiée à partir du xe siècle dans la ville d'Ispahan. Très remaniée au cours du temps et en particulier sous les Safavides, elle est reliée à la nouvelle ville via le Grand Bazar.

Elle contient les vestiges les plus anciens de la ville; elle est aussi l'une des mosquée les plus importantes d'Iran et même de l'art islamique. Sa longue histoire architecturale est exemplaire des évolutions esthétiques qui se sont épanouies pendant près de mille ans.

Située dans le centre historique d'Ispahan, Masjed-e Jāme’ ou la « Mosquée du vendredi » peut être considérée comme une illustration de l'évolution architecturale de la construction de mosquées couvrant douze siècles, à partir de 841 apr. J.-C. Il s'agit du plus ancien édifice préservé de ce type en Iran et d'un prototype qui servit ultérieurement pour la conception des mosquées à travers toute l'Asie centrale. Couvrant une superficie de 20 000 m2, elle est aussi le premier bâtiment islamique à avoir adapté la configuration des palais sassanides, avec une cour à quatre iwans, à l'architecture islamique religieuse. Ses coupoles côtelées à deux coques représentent une innovation architecturale qui a inspiré les bâtisseurs dans toute la région. Le site présente également de remarquables motifs décoratifs représentatifs des développements stylistiques pendant plus d'un millier d'années de l'art islamique.

Brève synthèse

Masjed-e Jāme’ est la plus ancienne mosquée du Vendredi (congréganiste) d’Iran, dans le centre historique d’Ispahan. Ce monument illustre une succession de styles de construction architecturale et de décoration datant de différentes périodes de l’architecture islamique iranienne et couvrant 12 siècles, essentiellement les époques abbasside, bouyide, seldjoukide, ilkhanide, muzaffaride, timouride et safavide.
Après son agrandissement par les Seldjoukides et l’introduction caractéristique des quatre iwans (Chahar Ayvān) sur le pourtour de la cour ainsi que de deux coupoles exceptionnelles, la mosquée devint le prototype d’un style distinctif d’architecture islamique.

Le caractère de prototype est bien illustré dans les structures côtelées à double coque de la coupole Nezam al-Molk, la première utilisation de la typologie des quatre iwans (Chahar Ayvān) dans l’architecture islamique et le caractère typique de la Masjed-e Jāme’ en tant que compilation de styles architecturaux islamiques. La Masjed-e Jāme’ d’Ispahan est un exemple exceptionnel d’innovation en matière d’adaptation et de technologie architecturales appliquées au cours de la restauration et de l’agrandissement d’un ancien ensemble de mosquée durant l’ère seldjoukide, qui fut encore complété dans des périodes islamiques ultérieures grâce à l’ajout d’extensions et de décorations d’une grande qualité.

Plan

La grande mosquée est l'une des architectures les plus complexes des arts de l'Islam. Des fouilles archéologiques ont démontré que, dès la période Buyide, il existait une mosquée de plan hypostyle à l'emplacement actuel de l'édifice.

Actuellement, la mosquée suit le plan iranien à quatre iwans, avec une salle de prière sous coupole qui devait, à l'origine, être détachée de l'ensemble architectural. Bordée d'arcades sur deux niveaux, elle est entourée d'une multitude de petites salles sous coupolettes.

Près de dix siècles d'architecture se côtoient dans cet édifice qui reprend l'évolution des styles de l'Iran islamique depuis les dynasties Seldjoukidesjusqu'aux Qadjars. Chacune d'elle a apporté sa pierre au monument.

À la fin du viiie siècle, une mosquée de type arabe mal orientée fut construite sur le site d'un temple du feu sassanide. Puis vers 841, les Abbassides en corrigèrent la direction et durent en conséquence la reconstruire en partie. Ensuite, du xe au xiie siècle, on doit un travail important aux Seldjoukides pour les colonnes bouyides et les différents iwans.

Vinrent vers le xive siècle les Mozaffarides qui contribuèrent à la réalisation de la partie est, suivi des Timourides (xive-xve siècle) et des Safavides (xvie-xviiie siècle) qui agrandirent la mosquée surtout vers l'ouest cette fois. Enfin, les Qadjars ont ajouté l'entrée principale de ce fameux sanctuaire.






Téhéran, Shiraz, Ispahan, Kashan
Téhéran, Shiraz, Ispahan, Kashan
Téhéran, Shiraz, Yazd, Ispahan, Kashan
Téhéran, Shiraz, Kerman, Yazd, Ispahan, Kashan
Téhéran, Tabriz, Mashhad, Shiraz, Kerman, Yazd, Ispahan, Kashan
Téhéran, Ahvaz, Boushehr, Shiraz, Kerman, Yazd, Ispahan, Kashan
Retourner au contenu